vendredi 10 juillet 2009

Réflexions et plans segments Christophe

Dès les premières ébauches du projet, les idées et envies ont fusé. La planification d'un nouveau réseau est une période absolument géniale pendant laquelle on peut se laisser aller aux plus grands délires imaginatifs! Mais c'est aussi dès la planification qu'il faut penser à l'exploitation future du réseau. Les erreurs de planifications sont faciles à corriger tant que l'on n'a que des plans, mais une fois les segments construits, corriger des erreurs devient un exercice (très) cher et parfois impossible.

L'idée fut donc lancée de représenter divers endroits spécifiques de la ligne du Gotthard, mais aussi de faire quelque chose que l'on n'a pas forcément déjà vu. J'ai très vite pensé à ça:

La digue de Melide sur le lac de Lugano, avec un bout de Swiss-Miniatur et le train qui disparaît dans le tunnel après Bissone.

Mais après réflexion sur l'exploitation du réseau, nous avons pensé que finir sur une gare en cul-de-sac, pourrait être une bonne idée... d'où je me dis: Locarno. Surf sur internet, recherche d'images et de plans, pour obtenir ceci:
dessin Markus Giger


Après réflexion... en exposition, une gare en cul-de-sac, c'est bien, mais il faudrait quelque chose de plus grand pour stocker des trains, pour faire circuler des plus longs trains... etc. Retour donc sur le plan de Melide. Mais petit problème: le rectangle dessiné sur la carte mesure 2km de long, soit 12m50 en N... même en essayant de compresser, de couper, de réduire, il ne sera pas possible de faire quelque chose de réaliste sur les 2m80 que j'ai a disposition.

J'ai reprends donc mon cheminement sur la carte et sur google earth et trouve ceci:
et un peu plus haut cela:

Il s'agit du lieu dit Ferrera au bord du Lac de Lugano sur le delta d'une petite rivière. On trouve à cet endroit une sous-station électrique des CFF où va une voie de garage et une station de mesure du niveau des eaux. Derrière, deux maisons avec quelques vignes. L'autre pont de vue et le Capo San Martino, promontoire rocheux sur le lac de Lugano sous lequel passe la ligne ferroviaire... Les deux éléments sont distants d'un peu plus d'un km, mais pourraient être rapprochés sans trop perdre de réalisme. En particulier, les deux peuvent être reproduits à l'échelle exacte, seul le trajet entre-deux serait raccourci. Cela donnerait ceci:


Et voilà la transcription en plan:

C'est donc le plan "définitif" de mon segment, à moins qu'une nouvelle idée de génie ne surgisse dans les prochains jours ;-)

à suivre...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire