samedi 7 mai 2011

Couleur sur les rochers

Après la première couche de jus gris-beige, j'ai appliqué une couche d'un jus gris épais sur mes rochers. La peinture a été tamponnée juste après application:

Une fois ce jus sec, j'ai appliqué plusieurs couches de lavis en utilisant diverses teintes de brun (de l'ocre à la sienne brûlée) et de gris. La comparaison avec les photos réelles permet de bien adapter les couleurs. Dans la région de la Biaschina, les rochers sont très sombres et contienne passablement de brun-rouille.

Pour bien faire ressortir la gravure des rochers même sous une lumière vive, il faut pouvoir assombrir les creux et fissure. C'est le rôle de la couche de noir très diluée appliquée après séchage des lavis. Il faut aussi immédiatement éponger le surplus.


Finalement, les reliefs sont mis en valeurs par un brossage à sec de blanc-gris avec un tout petit peu d'ocre. Cette même technique permet de mettre en valeur certaines surface rocheuses que l'on veut voir ressortir.

Le résultat paraît assez sombre. Cela correspond toutefois au type de rochers à cet endroit. De plus, nous aurons un éclairage assez fort qui nécessite de faire une couleur de fonds un peu plus intense pour bien ressortir.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire